entrepreneure qui pitch son projet devant des investisseurs

10 étapes à suivre pour préparer un bon pitch

Lorsque l’on débute dans le monde de l’entrepreneuriat, et notamment celui des startups, il est difficile de pitcher son projet. L’exercice du pitch demande de la pratique quotidienne. Pour vous y aider, nous vous avons fait une liste de 10 étapes à suivre.

Nous le savons déjà bien assez ! Les chiffres de l’entrepreneuriat féminin sont alarmants : les femmes représentent entre 9 et 12% des dirigeants de startups et seulement 5% de l’investissement en capital risque en France. Face à elles, 86% d’hommes investisseurs. Bien entendu, il ne suffirait pas qu’il y ait plus d’investisseuses pour que la situation des entrepreneures soit équilibrée mais en attendant qu’une solution soit trouvée, nous vous donnons les points-clés pour un réaliser un bon pitch.

Respectez le timing

Les incubateurs, les accélérateurs, les investisseurs et les fonds de capital risque voient quotidiennement une centaine de candidats. Ils ont donc généralement, peu de temps à accorder à chacun. Vous devez être capable de maitriser votre temps !
Les formats de pitch les plus courants sont entre 1 minute, 3 minutes et 5 minutes. Plus rarement, de 15 minutes. L’essentiel, dans cet exercice, est de connaitre par cœur votre pitch, afin de pouvoir l’adapter à votre auditoire et aux formats demandés.

Ne parlez pas trop vite

Votre pitch doit être court ! Accélérer le rythme pour donner un maximum d’informations est une erreur. Cela ne servira à rien ! Au contraire, cela risque de perdre votre auditoire. Pensez-y !

Vendez-vous

Racontez votre histoire ! C’est en vous observant que les investisseurs détermineront le potentiel de votre entreprise et de sa pénétration sur le marché. Racontez l’histoire de la création de votre projet . C’est une étape cruciale dans la compréhension de votre vision. Les investisseurs y accorderont beaucoup d’importance. Présentez-vous de sorte à prouver votre valeur et à rassurer les investisseurs sur la solidité des liens qui vous unissent avec vos associés ou collaborateurs. Expliquez leur, en quoi vous êtes complémentaires.

Projetez les investisseurs

Soyez précises dans vos explications, de façon à projeter les investisseurs dans votre projet : sur vos offres et votre cible. Le pitch par analogie sera votre meilleur atout. Enfin, réalisez des démonstrations de vos services (si vous le pouvez ! ). Les investisseurs pourront plus facilement transposer le succès de votre entreprise, au secteur d’activité. Enfin, n’ayez pas peur de donner votre vision du marché à plus long terme, pour donner de la perspective.

Soyez une leadeuse

Les investisseurs recherchent de futures leadeuses ! Expliquez-leur comment vous compter prendre le dessus sur vos concurrents, et comment vos produits et votre stratégie vont vous y conduire.

Soyez une équipe prometteuse

Mettez en avant des chiffres qui prouvent que votre modèle économique à du sens. À ce stade de l’aventure entrepreneuriale, la rentabilité n’est pas ce qui intéresse les investisseurs. Vendez-leur de la croissance ! Attention toutefois, il est important de maitriser ses chiffres : les indicateurs de performance que vous devez suivre ; la fréquence de suivi de ces indicateurs…

Réalisez un support visuel attractif

Les supports de votre pitch, doivent être minimalistes mais attractifs. Privilégiez les images au profit du texte. Il est important dans cet exercice de mettre peu de détails et de donner toutes les explications nécessaires à l’oral. Cependant, veillez à utiliser une police et une taille d’écriture lisible pour tout l’auditoire !

Entrainez-vous

Enfin, entrainez-vous à la perfection ! C’est la clé de réussite de tous les pitchs que vous ferez. La plupart du temps, vous serez seule à pitcher votre projet. Toutefois, il peut arriver que l’on vous demande de pitcher en équipe. Préparez-vous donc à cette éventualité !
Aussi, nous vous conseillons de commencer à pitcher dans un cercle restreint, où la pression et les enjeux sont moindres. Cela vous permettra de vous familiariser avec cet exercice et de gagner en confiance !

Gardez toujours en mémoire qu’un échec ne doit pas remettre en question votre société ou ses fondateurs. Un échec ne signifie pas non plus, que vous n’êtes pas au niveau. Persévérez ! D’autres opportunités se présenteront à vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :