Les erreurs à ne pas faire pour créer sa boite

3 erreurs à ne pas commettre lorsque l’on crée son entreprise

Lorsque l’on démarre son projet de création d’entreprise, on est souvent persuadé que les erreurs sont pour les autres. Or, nombreux sont les entrepreneures qui en font. Et c’est tout à fait normal ! De vos erreurs, vous apprendrez et grandirez. Cependant pour vous faire gagner du temps, nous vous avons listé 3 erreurs à ne pas commettre.

Perdre du temps

Vouloir se lancer est une bonne chose, mais y réfléchir en amont est tout de même essentiel : l’excitation et l’envie font souvent avancer, tête baissée. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. D’autres y verraient un risque, et préfèreraient faire autrement. Ceci étant dit, ne passez pas trop de temps entre votre idée et son lancement. Dès que votre vision du projet est claire, foncez ! Ne tardez pas à faire de votre projet, un projet parfaitement parfait ! Une vision simple suffit pour démarrer. Le reste se fera en chemin, aidé par les retours concrets de votre communauté.

Choisir sa forme d’entreprise

Attention à ne pas vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale, par effet de mode ! Aujourd’hui, les startups sont les reines de la toile médiatiques et font rêver plus d’un. Le terme, par ailleurs, en est devenu galvaudé.
Les startups sont éphémères. Elles sont généralement à la recherche d’un modèle économique, tout en s’appuyant sur des avancées majeures. Elles ont aussi une ambition internationale. Contrairement aux entreprises, qui elles, cherchent à exécuter un modèle économique et à le reproduire. Elles sont permanentes sur le marché. Il est donc essentielle, lorsque vous démarrez, de bien choisir sa forme d’entreprise. Pesez le pour et le contre !

S’associer ou ne pas s’associer ?

De nos jours, de plus en plus de jeunes préfèrent s’associer, lors de la réalisation de leurs projets. Faire cavalier seul n’attire plus les foules ! : 45% des entrepreneures en collaboration avec un associé, connaissent une croissance à deux chiffres, en moins de 5 ans ; contre 36%, pour les entrepreneures seuls.
S’associer demande quand même quelques petites mises au point. Notamment pour l’harmonie du binôme. Pour cela, il vous faudra veillez à :

  • vous appréciez et avoir des compétences complémentaires ;
  • vous faire confiance et être authentique, pour la pérennité du couple de travail ;
  • communiquer de façon transparente dès le départ ;
  • mettre en avant vos qualités humaines et relationnelles.

Créer son entreprise n’est pas de tout repos. Il vous faudra tester, faire des erreurs et recommencer pour mieux avancer par la suite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :