Vivre de son business
Photo© Daniel Sampianeto, Pixabay, CC0

4 étapes pour vivre de son business

Beaucoup d'entrepreneures se retrouvent en fin de droit, sans pour autant vivre de leur activité. Souvent, cette situation est due à un mauvais guidage ou des conseils trop tardifs. Pourtant, il existe 4 étapes simples à suivre, pour vivre de son business.

1- Jalonner son temps, c'est vivre de son business

Pour vivre de son activité, il faut jalonner son temps, puis tester son projet à échelle réelle. Pour cela, il est important de se poser la bonne question : combien de temps va durer la phase de test ? C'est une question essentielle car moins l'entrepreneure se la posera, plus elle restera en phase de démarrage. Généralement, cette phase s'étend de 9 mois à 1 an, après l'immatriculation. Les 3 premiers mois étant en réalité, la phase de découverte de l'aventure entrepreneuriale !

Une fois cette organisation prête, il sera beaucoup plus facile de faire le points sur son activité : le point sur son chiffre d'affaires, sur ses clients et prospects, les statistiques de son site web... Par ailleurs, cette prise de recul permettra à l'entrepreneure de déterminer si la création d'entreprise est bien le chemin qu'elle souhaite emprunter.

2- Préparer le lancement

Pour vivre de son activité rapidement, l'entrepreneure devra suivre des astuces simples :

  • développer son réseau ;
  • tester au réel son activité ;
  • produire des contenus sur les réseaux sociaux et/ou blog de son entreprise, pour rassembler une communauté ;
  • fédérer cette communauté, autour de ses valeurs et des valeurs de son entreprise.

Le tout est de mettre en pratique régulièrement et sérieusement ces astuces. Cela inclut donc, des séances de travail le soir et le week-end, en plus de la journée. Soit un investissement personnel de l'entrepreneure pour son projet.

3- La logique d'investissement

La logique d'investissement est essentielle, pour toute entrepreneure qui se respecte ! Au contraire, l'erreur serait de ne pas vouloir investir... L'investissement implique donc, de faire le pari de sa propre réussite en investissant sur soi-même et son projet.

Cet investissement peut se faire de différentes manières : par le coaching, les formations et/ou l'accompagnement. Pour l'entrepreneure, l'objectif est d'acquérir une certaine connaissance du monde de l'entrepreneuriat. Et rapidement ! La sécurité financière, que peuvent procurer les indemnités chômage, n'est pas éternelle.

4- Se poser les bonnes questions

Une entrepreneure ne fait pas tout le temps les bons choix. Il lui arrive de se tromper. Parfois, développer son entreprise prend plus de temps et demande une implication plus grande ( en temps homme et en investissement économique ). C'est dans ces moments-là, que l'entrepreneure sait si elle est capable de continuer... Le risque et l'incertitude sont des paramètres avec lesquelles, elles doivent vivre quotidiennement.

Créer son entreprise n'est pas de tout repos. Pour l'entrepreneure, tout est une question de choix, d'investissement et de posture. Pour éviter les déconvenues, il est primordial de se former et de se faire accompagner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :