Apprendre à désapprendre
Photo© CC0, Pixabay

Apprendre à désapprendre, le concept gagnant des entrepreneures

Avez-vous ce sentiment que tout ce que vous avez appris par le passé, ne sert à rien ? Oui ? Si tel est le cas, mettez à profit le temps restant du confinement, pour apprendre à désapprendre. Ça va vous faire un bien fou !

En cette période incertaine et en perpétuels changements, qui vous amène à vous confronter sans cesse à de nouveaux contextes, de nouveaux interlocuteurs et de nouvelles méthodes, votre capacité d'adaptation peut être mise à rude épreuve. C'est donc une bonne période pour oser désapprendre et déconstruire notre enseignement.

Même si le mot semble "barbare", désapprendre ne veut pas dire, tout oublier. Et surtout pas ce que l'on a appris, ces dernières années. Bien au contraire ! En réalité, désapprendre c'est accepter d'apprendre autrement. Pour cela, il est nécessaire d'adopter 3 nouvelles attitudes :

  • savoir repérer l'information plutôt que de la mémoriser. Depuis 2016, le flux informationnel est tellement dense que l'enjeu n'est pas à la mémorisation mais bien, à la détection de l'information ;
  • cultiver sa réflexion. L'objectif ici, ce n'est plus de savoir "pourquoi" mais "comment". Ceci est possible, à partir du moment où vous prendrez du recul sur votre quotidien (ce que vous faites, ce que vous savez...). N'oubliez pas que le maître mot aujourd'hui, c'est de comprendre l'information ;
  • ne pas reproduire le passé. La vie est un changement perpétuel. Elle requiert une capacité d'adaptation continuelle. Ce qui fonctionne bien doit alors être revu et repensé, de façon à toujours plus avancer. C'est donc dans ce réapprentissage constant que se loge l'évolution.

Désapprendre, c'est avant tout réapprendre

Un réapprentissage qu'il faut apprivoiser car désapprendre, c'est abandonner ses zones de confort et de pouvoir. Et vous le savez, sortir de sa zone de confort fait peur ! Dans ce cas de figure, vous abandonnez ce que vous savez, et donc par extension, vous abandonnez ce que vous savez de vous-même. Généralement, cela provoque du rejet et de la résistance.

Ainsi pour enclencher le processus de désapprentissage et d'apprentissage, il n'y a pas de changement idéal : les changements réussis ont tous subi des adaptations facilitant leur appropriation.

Pourquoi utiliser ce concept?

Finalement, pourquoi désapprendre ? Tout simplement, pour mieux réussir : que ce soit dans votre vie personnelle ou bien dans votre professionnelle. L'essentiel ici, c'est de pouvoir mener une vie en adéquation avec ses aspirations. C'est d'ailleurs, ce qu'attend le monde de l'entrepreneuriat de ses entrepreneures : des personnes pro-actives, sachant jongler avec leur temps.

La société et l'entrepreneuriat ont donc besoin de personnes sachant se réiventer, inventer et innover. Et contrairement à ce que l'on pense, nous sommes toutes dans cette démarche d'apprentissage, qu'il soit conscient ou inconscient, de désapprendre et de réapprendre. D'ailleurs les anciens apprentissages enrichissent les nouveaux. Alors, libérez-vous des idées reçues et des automatismes, et cultiver la différence en mettant en place votre apprentissage du désapprendre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :