entreprendre en couple : Céline et Olivier de la patisserie Ginkgo

Céline : « Entreprendre en couple est un avantage ! »

Céline est co-gérante de la boutique Ginkgo. Une boutique de
pâtisserie à Bruxelles, qu’elle a ouverte avec son mari, Olivier. Pour elle, entreprendre en couple était une évidence et un gage de sûreté. A travers son expérience, elle nous démontre que l’entrepreneuriat en couple est tout à fait possible. Témoignage.

1- Céline tu es co-gérante de Ginkgo, une boutique de pâtisserie à Bruxelles. Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en couple ?

A l’époque, mon mari et moi travaillions dans une pâtisserie : lui comme pâtissier et moi comme vendeuse. C’est comme ça, que nous nous sommes rencontrés ! ( sourire ) C’est aussi comme ça, que l’on a su que la collaboration fonctionnerait. Je pense honnêtement qu’à deux, on est plus forts ! On se complète très bien, et c’est ce qui me rassure pour mener à bien ce projet. En traversant les mêmes galères, en travaillant d’arrache-pied main dans la main, on se comprend mieux l’un et l’autre.

D’ailleurs, je pense fortement que le fait de collaborer sur un même projet a renforcé nos liens, notre couple.

2- N’est-ce pas difficile d’entreprendre une affaire avec sa moitié ?

Non ! Enfin, normalement ( rires )… Théoriquement non car il y a une certaine confiance dès le départ et des intérêts communs. Et puis, je pense qu’à partir du moment où il y a de bonnes bases, où il y a de la confiance et du respect, rien est insurmontable ! Au contraire ! A mon sens, il n’y a que des d’avantages : pas besoin de fixer des rendez-vous pour prendre des décisions stratégiques, partager longuement… mon mari et moi sommes vraiment sur la même longueur d’ondes ! Et puis mon mari est avant tout la personne que j’ai choisie pour partager ma vie. Chose qui serait complétement différente avec un autre associé…
D’ailleurs, on a failli monter notre entreprise avec une tierce personne et finalement, ça ne s’est pas fait.

3- Quels sont les pièges à éviter quand on se lance dans la création d’entreprise en couple ? Est-ce qu’il peut y avoir des pièges ?

Je pense que lorsque l’on travaille avec son mari, il faut savoir faire la part des choses. Il faut savoir s’aménager du temps en couple car sinon on tombe vite dans le piège de ne penser qu’au travail et de ne discuter que de ça. Il faut aussi établir des règles, dès le départ : comment se comporter avec les employés lorsque l’on est ensemble, comment gérer les tensions etc… Parfois, c’est difficile ! Dissocier la vie professionnelle de sa vie personnelle n’est pas toujours aisé, c’est ça aussi qui est paradoxale ! ( rires ) Mais comme nous sommes tous les deux de véritables passionnés, je pense que c’est pour ça que ça fonctionne.

4- D’ailleurs, comment réussit-on sa vie de couple lorsque l’on collabore ensemble sur un même projet ? N’est-ce pas trop difficile d’être tout le temps ensemble ?

Nous sommes un cas un peu particulier ! ( rires ) Nos horaires sont très différents, voire opposés. Il y a des jours où on ne se voit quasiment pas – comme aujourd’hui ! – donc on ne peut pas dire que l’on soit « toujours ensemble ». En fait, c’est même le contraire ! ( rires ) Mais le fait de travailler ensemble est plutôt épanouissant car on se tire l’un, l’autre vers le haut. Je pense que notre admiration mutuelle, grandit de jour en jour grâce à ce projet. L’important, c’est de se dégager du temps pour soi et pour nous, et de se parler, dès que quelque chose ne va pas.

5- Si tu avais un conseil à donner aux femmes ( et aux hommes aussi ! ) qui souhaitent créer leur entreprise en couple, quel serait-il ?

De faire confiance à sa moitié et de la soutenir : je pense que ce qui fonctionne bien, c’est le soutien de l’un envers l’autre. Lorsqu’un des deux ne va pas bien, qu’il y a un coup de mou, l’autre est là pour encourager et soutenir ! C’est essentiel ! Le respect et le soutien, pour moi, son primordial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :