Entrepreneures : s'actualiser sur pole Emploi ?
Photo© JESHOOTS-com, Pixabay, CC0

Entrepreneures : comment s’actualiser sur Pôle Emploi ?

S’actualiser sur Pôle Emploi, lorsque l’on est chômeuses, peut vite devenir un casse-tête chinois. Mais qu’en est-il lorsque ces chômeuses sont entrepreneures ? Comment se passent alors l’actualisation et le versement des Allocations de Retour à l’Emploi ( ARE ) ?

Être entrepreneure et demandeuse d’emploi, c’est possible !

Fort heureusement, Pôle Emploi a un dispositif spécial pour les jeunes entrepreneures, demandeuses d’emploi. Ce dispositif offre la possibilité de bénéficier d’un maintien, partiel ou total, des indemnités de chômage.

Le maintien partiel des allocations chômage

Dans le cas où les entrepreneures, demandeuses d’emploi, créent leur entreprise après la perte de leur emploi principal, elles bénéficient du cumul partiel de leurs indemnités. C’est-à-dire qu’elles perçoivent un complément de leurs ARE, calculé en fonction des revenus de leur activité ( revenus alors déduit du montant de base des ARE, pour estimer le complément ).

Ici, le montant prit en compte n’est pas le chiffre d’affaires de l’entreprise créée. C’est le revenu, après abattement forfaitaire, qui compte : 34% pour les activités libérales, 50% pour les prestations de services et 71% pour les activités commerciales.

Le maintien total des allocations chômage

À l’inverse, si les demandeuses d’emploi exercent une activité complémentaire avec leur statut de micro-entreprise, et ce, avant la perte de leur emploi principal , elles bénéficient du cumul total de leurs allocations chômage. Le fait de cumuler des revenus salariés et non-salariés, permet donc cette possibilité.

Une possibilité qui ne dédouane en aucun cas les demandeuses d’emploi, de ne pas déclarer leurs revenus issus de leur activité secondaire non-salarié, auprès de Pôle Emploi.

Versement des allocations : comment s’actualiser ?

Pour obtenir les versements de leurs indemnités chômage, les entrepreneures, demandeuses d’emploi, doivent impérativement s’actualiser tous les mois sur le site de Pôle Emploi. Pour cela, elles devront préciser :

  • qu’elles sont toujours à la recherche d’un emploi ;
  • le nombre d’heures travailler dans le mois ;
  • les revenus salariés et non-salariés perçus.

C’est grâce à cela, que Pôle Emploi sera en mesure de régulariser leur situation. D’ailleurs, les modalités de gestion des premiers versements dépendent de la fréquence à laquelle les entrepreneures déclarent leur chiffre d’affaires, auprès de l’Urssaf.

Attention toutefois aux délais de carence ! Ces derniers peuvent aller de 2 mois pour les déclarations mensuelles, à 6 mois pour les déclarations trimestrielles auprès de l’Urssaf.

S’actualiser et justifier, c’est la clé !

Enfin, les déclarations de l’Urssaf seront plus qu’utiles à Pôle Emploi. Ce dernier n’y ayant pas accès directement, les entrepreneures devront donc être vigilantes et veiller à bien transmettre leurs justificatifs de déclaration de chiffre d’affaires. Pour éviter toute déconvenue, il est possible de télécharger directement les justificatifs de l’Urssaf, dans l’espace personnel des entrepreneures, demandeuses d’emploi.

S’actualiser sur Pôle Emploi, lorsque l’on est entrepreneure au chômage est assez simple. Toutefois, mieux vaut avoir les bonnes informations. Ainsi, faire des déclarations mensuelles reste le plus efficace pour accélérer les processus et éviter les désagréments.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :