Bien etre
Photo© Pixabay, CC0

Comment travailler avec des collègues démotivés ?

Travailler en équipe, est-ce un avantage ou un inconvénient ? Chacun pour soi ou l’entreprise pour tous ? Il est parfois difficile de travailler avec des collègues démotivés car l’implication est propre à chacun. Vos collègues ont le spleen ? Adoptez notre stratégie anti-cafard et appliquez nos 3 clés “ bien être ” au travail.

Ce n’est pas parce que vos collègues jettent l’éponge, que vous devez en faire autant. Toutes entreprises qui se respectent, a son lot de râleurs à la machine à café. Se plaindre d’un manager, d’un collègue ou refaire le monde est instinctif. Lorsque qu’un contexte pesant s’installe, il est toujours difficile de s’en prémunir. Une évidence, mise en avant depuis longtemps par les psychologues : pour survivre, l’être humain à besoin de concentrer son attention sur les difficultés. Un mécontentement permanent, très vite converti en sport national en France !

Selon la coach Christine Lewicki, dans une interview pour Psychologies magazine, les français râleraient entre 15 et 30 fois par jours ! Une frustration quotidienne aux conséquences évidentes :

  • Actions freinées. Dans un contexte entrepreneurial dégradé, et entouré de collègues démotivés, il est difficile de proposer des solutions sans se retrouver dans une cours de récréation.
  • Rancoeur stérile. Du moins c’est ce que nous explique Jean-Luc Hudry, auteur et expert en optimisme opérationnel, dans son livre “ Ca va comme un samedi, même le lundi ! “ : “ le pessimisme est un empêcheur de vivre heureux.

En d’autres termes, oui, il est difficile de collaborer avec des personnes qui n’y mettent pas du leurs. Ceux qui ont le moral en berne n’ont plus la force de déployer leur créativité et d’augmenter leur productivité.  Mais entre nous soit dit, votre travail vous le faites pour vous, pour l’entreprise, et puis c’est tout. Alors pensez à vous préserver ! Adoptez une stratégie en trois temps.

1- Prenez du recul et dédramatisez

Vous avez perdu un contrat ? Un client n’est pas satisfait de votre rendu ? Embêtant mais pas dramatique ! Prendre du recul sur la situation et sur les émotions que vous ressentez, vous permettra de passer d’actrice, à spectatrice d’une situation fâcheuse. Il faut donc voir le verre à moitié plein.

2- Fixez vos propres défis

Chacune pour soi ou l’entreprise pour toutes? Votre collègue n’a pas envie de travailler ? Et bien cela le/la regarde. Ca ne doit rien changer pour vous. Vous possédez une source de motivation intrinsèque, alimentée par le sens du travail, l’autonomie et l’intérêt du poste que vous occupez. Continuez de la nourrir ! Avancez et faites de votre mieux , en vous fixant des objectifs à atteindre, des jalons. Rien de mieux que des stimulations personnelles pour ne pas se laisser envahir par les mauvaises ondes.

3- Adoptez la “ positive attitude ”

“ NON à la mauvaise ambiance !  » Prenez les choses en main, vous êtes l’initiatrice d’une ambiance de travail ! C’est la différence entre une obligation de moyen et une obligation de résultat. Organisez des pauses, des repas entre collègues, mettez un peu de musique de temps en temps, faites des petits jeux…Il est évident que de tels habitudes ou comportements, dans un pays ronchon grognon, sont singuliers. Mais la psychologie positive fait ses preuves et vous verrez que l’enthousiasme est contagieux.

Bref ! Pour briser cette ambiance grisante, et faire face à vos collègues démotivés, vous devrez puiser au plus profond de vous et de votre énergie. Je vous conseille de lire “Ca va comme un samedi, même le lundi ! ”, pour vous aider à dompter la stratégie anti-morosité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :