Couveuse, accompagnement, aide

Créacité : la couveuse strasbourgeoise

En janvier dernier, nous sommes allées à la réunion d’informations de la couveuse strasbourgeoise, Créacité. Plutot destinée aux porteuses de projets dans le domaine du service, l’association permet de tester son business en réel . Accueillis par Julien Vanackere, Responsable opérationnel du site, nous avons découvert les dessous de cette structure d’accompagnement.

Association de loi 1901, Créacité accompagne les jeunes porteuses de projet, du stade de l’idée jusqu’à la création d’entreprise. Une manière de tester son projet, avant une immatriculation au réel ! Pour se faire, l’association met à disposition des futures entrepreneures, un cadre légal ( juridique, fiscal et social ), sous forme de contrat écrit : le Cape ( Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise ). Pour une période limitée dans le temps – maximum 3 ans -, le contrat Cape permet aux entrepreneures de garder leur statut antérieur et leurs revenus sociaux. Un avantage supplémentaire quand on est en temps partiel ou demandeuse d’emploi !

Le petit plus ?

Être acceptée en couveuse, après délibération du jury, c’est bénéficier du numéro Siret de Créacité. Rattachées juridiquement à la structure, les porteuses de projet peuvent en toute tranquillité tester la viabilite de leur business : facturer, émettre des notes de frais, réaliser des prévisionnels financiers, et se mettre en situation de futures cheffes d’entreprise. Tout ceci, avec l’aide personnalisée d’un chargé de mission et de secrétaires – comptable.

Possibilité est aussi de pouvoir se former ! En effet, Créacité met à disposition de ces couvées, un large choix de formations : marketing, techniques de ventes, gestion d’entreprise … . Des formations  » à la carte « , dispensées par des bénévoles, chefs d’entreprise ou cadres dirigeants, experts dans leur domaine. Aux couvées de s’inscrire sur l’agenda des formations et de parfaire leur cursus d’entrepreneur.

Le petit moins ?

Rentrer en couveuse n’est pas chose facile ! Il vous sera demandé de justifier votre idée, par une adéquation homme femme-projet. Le pitch sera donc de la partie ! Une fois le dossier d’admission remplis, celui-ci sera consulté, puis validé ou invalidé par le comité de jurys. Aucune chance n’est laissée aux porteuses de projet salariées à temps complet !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :