la peur

Et si la peur devenait votre meilleure alliée ?

Être entrepreneure peut faire peur car on ne peut compter que sur soi-même et s’assurer, à maintes reprises, que l’on a pensé à tout. Toutes ces questions nous polluent l’esprit et nous freinent dans nos envies. Alors comment faire de notre peur, une alliée ?

Avant toute chose, il vous faut découvrir et identifier vos peurs : d’où viennent-elles ? De quoi sont-elles issues ? Dans quel contexte ?
Pour la plupart des entrepreneures, c’est la peur de l’échec qui est souvent citée, suivie de près par le syndrome de l’imposteur. Une sensation de ne pas être à la hauteur, de ne pas être à la bonne place et du poids du regard des autres en permanence sur leurs épaules : «que diront les gens ?»

Se connaître soi-même

Les peurs apparaissent sous différentes formes. Il vous faudra donc être vigilantes et observer les symptômes : agitations, perfectionnisme, obsessions, addiction au travail… Tout un ensemble de causes, aux conséquences physiques les plus variées : manque de sommeil, tremblements, bouffées de chaleur, sensation d’étouffement, ou bien encore, hauts de cœurs et vomissements…

Pour autant, chaque humain réagit différemment. Il n’y a donc que vous qui puissiez vous connaître et qui puissiez savoir quels sont les signes à écouter. La peur est à apprivoiser ! Et pour cela, il faut s’en faire une alliée Une alliée, pour vous permettre d’aller de l’avant !

La peur positive

Bien que la peur exprime un état de danger ou de mal-être, elle permet aussi de se préserver. Et si l’on trouvait des points positifs à la peur ? Existe-t-il une peur positive ? Oui, si tenté que nous puissions l’atteindre et la surmonter, en la comprenant. C’est ce que beaucoup de spécialistes, comme les comportementalistes ou les philosophes, recommandent : s’écouter soi-même et comprendre nos peurs. Pourquoi ? Pour passer outre et augmenter nos facultés :

  • le développement de nouvelles compétences, pour se surpasser
  • l’accentuation de notre prudence et de notre précision
  • l’anticipation, pour minimiser les risques…

Bref ! N’ayons pas peur de dire que tout est une question d’interprétation, de ressentit de la situation. Il faut avoir peur, passer outre et avancer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :