passion; entrepreneure; metier; entrepreneuriat

Faire de sa passion, un métier

Vous avez une passion et vous rêvez d’en faire votre métier ? Arrêtez d’hésiter ! Vous verrez que vous obtiendrez un surcroît d’énergie, de volonté et de fierté en exerçant un métier, qui vous fascine. Veillez toutefois à bien organiser votre temps de travail, pour ne pas déséquilibrer votre vie privée.

Peu de personnes prennent le risque de tout lâcher, pour s’investir entièrement dans l’univers qui les fait vibrer. Et ce, même s’ils en rêvent ! Selon l’enquête menée en 2014 par Visa Europe auprès de 2 000 personnes, 18 % des français aimeraient transformer leur hobby, en activité professionnelle. Seul 6 % y parviennent ! Pourquoi un tel chiffre ? Parce qu’ils se montrent trop raisonnables : programmés pour suivre une carrière précise, ils n’osent pas la rupture et évitent ainsi, de sortir de leur zone de confort.

Tous les coaches l’affirment pourtant : un individu n’est jamais aussi engagé et efficace que lorsqu’il travaille sur un projet, qui le captive. La passion, c’est donc faire bien ce que l’on fait, tout simplement parce que nous aimons le faire. Elle libère le processus menant à la performance et le potentiel de chacun, et renforce fierté et estime de soi. Mais faut-il, pour autant, avoir une passion !
Quand des hobbies, chez certaines personnes, sont clairement identifiées, chez d’autres il faut chercher le plaisir de faire, avant tout, dans les loisirs, le sport ou les causes.

A tout âge, sa passion

Est-il donc possible de concilier hobby avec métier ? La réponse est oui et à tout âge ! Eveiller ses passions n’a pas d’âge : jeunes, vous avez le dynamisme; passé la trentaine, la maturité de l’expérience.

Cela dit, vous retrouvez à travers un projet/passion, ne suffit pas toujours à assurer le succès. Pour rester dans les clous, il vous faudra vous perfectionner très vite ! Quant aux aspects rébarbatifs, ils remonteront forcément à la surface : gestion, administratif, comptabilité… Et tant mieux ! Cela vous donnera l’occasion de ne pas vous laisser dévorer et envahir par votre hobby, au risque de déséquilibrer votre vie privée.
Une des clés de la réussite ? Consacrer la moitié de votre temps de travail à la gestion de votre entreprise, un quart de votre temps à la création pure et le dernier quart, au projet créatif. Vous réussirez à coup sûr !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :