financement; financement participatif; aide; crowdfunding; mecenat;
Photo© Pixabay, CC0

KissKissBankBank : une aventure collective décalée

KissKissBankBank, a été lancé en septembre 2009, par un trio de collaborateurs : Ombline le Lasseur, Adrien Aumont et Vincent Ricordeau. L’objectif de cette plateforme ? Financer les projets créatifs, associatifs ou entrepreneuriaux par le don et la précommande. Loin des solutions classiques d’investissements, KissKissBankBank met en relation, investisseurs et porteurs de projet, pour une aventure collective décalée.

Comment trouver des fonds d’amorçage ? Telle est la question de toutes porteuses de projet ! Il est évident qu’une entrepreneure n’a pas forcément de fonds personnels, pour démarrer son entreprise sereinement… Emprunter aux banques fait peur et augmente le capital risque… Le Love money n’est pas toujours évident car demander une aide financière à sa famille, n’est pas chose facile… C’est pourquoi faire appel à une plateforme de financement participative, semble être la solution la plus simple et efficace. Attention toutefois, le crowdfunding ne remplace pas les solutions traditionnelles d’investissements ! Dans cet article, nous avons donc testé pour vous, la plateforme KissKissBankBank.

Le petit plus ?

L’avantage de KissKissBankBank, c’est que la porteuse de projet est suivie par une équipe. Outre les conseils et les bonnes pratiques à appliquer, la future cheffe d’entreprise peut à tout moment dialoguer avec son intermédiaire, pour lui exposer ses doutes. La pédagogie est donc au rendez-vous, pour qui découvre ce système de financement collectif !

Une fois la rédaction de la présentation du projet terminée, celle-ci est soumise à validation. Le rendu final et la vérification de la faisabilité du projet sont analysés par les équipes de KissKissBankBank. Ne pas demander une somme trop élevée reste la clé du succès !

Le petit moins ?

La porteuse de projet doit être en alerte constante ! Un solide plan de communication doit être pensé en amont, pour attirer le plus de donateurs sur son projet. Cette stratégie est donc à placer dans les agendas et ne doit en aucun cas, être prise à la légère ! Les relations proches seront les mécènes les plus faciles à trouver. La difficulté réside dans la séduction de mécènes méconnus, voire inconnus. Mais pas de panique, rares sont les projets qui n’atteignent pas leurs objectifs de base !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :