Une femme tend une carte de visite pour réseauter
Photo© Pixabay, CC0

Réseauter : une affaire de femmes ?

Développer son réseau d'affaires semble plus compliqué pour les femmes, que pour les hommes. Bien que ce soit une étape incontournable dans la création d'entreprise, se construire un réseau est encore aujourd'hui, considéré comme un art difficile à maîtriser. Et les entrepreneures le constatent fréquemment. Mais le réseautage est-il vraiment une question de genre ? N'existerait-il pas plusieurs façons de réseauter ?

Changer sa manière de réseauter

Il est difficile aujourd'hui de se détacher du chemin préconçu et de s'éloigner des bonnes normes à appliquer, lorsque l'on réseaute. Mais les entrepreneurs ont-ils tous la même façon de réseauter ? Il est pourtant facile d'observer, surtout en cette période de confinement, qu'un changement est en train de s'opérer. Un changement, certes un peu lent, mais principalement initié par les entrepreneures : même si cela veut dire pour elles, de faire face à quelques difficultés supplémentaires.

Construire des relations de confiance

Et c'est bien elles qui font la différence ! Les entrepreneures ont tendance à voir le réseautage comme un outil servant à établir des relations de confiance. Cette démarche et cette philosophie sont principalement centrées sur l'après de leur entreprise : sur la sécurité de leurs compétences et une ambition modérée de réussite. Une façon de faire, totalement différente de celle des entrepreneurs, qui eux, hésitent rarement à utiliser leur réseau comme levier social.

Pour autant, la façon de faire des femmes n'est pas un défaut en soi. Bien au contraire ! En réseautant ainsi, elles établissent des relations dans la durée et de confiance. Deux atouts essentiels lorsque l'on crée une entreprise. Le tout est de pouvoir trouver le bon équilibre, dans ce cas de figure, entre ces relations et le développement de son business.

Appliquer le b a-ba du réseautage

Pour cela, l'écoute est l'une des premières clés de réussite des entrepreneures, en période de networking. Écouter ses interlocuteurs, ne serait-ce que pour déceler le bon moment pour présenter son entreprise et ses produits / services, est important. Le seul problème dans cette stratégie de réseau est de savoir quand passer à l'action. Et c'est là, le plus dur ! Car passer à l'action peut parfois être freiné par le manque de confiance en soi.

Pour y remédier et réseauter à minima, 3 astuces sont à appliquer :

  • ne pas s'accaparer une personne en soirée de networking. Cela empêche de réseauter, renvoie une mauvaise image de l'entrepreneure mais surtout, bloque dans la création de relations stables et futures ;
  • rester toujours optimiste. Il sera d'autant plus facile d'aborder une personne et de créer du business. L'erreur principale ici serait de critiquer le travail de l'interlocuteur ;
  • distribuer ses cartes de visite. Hautement utile en période de networking, les cartes de visite sont les indispensables des networkeuses.

Réseauter est donc un savoir-faire moins inné chez les femmes car moins pratiqué. Avec les bonnes méthodes et les bons conseils, il sera d'autant plus facile pour les entrepreneures d'aller de l'avant et de développer leurs réseaux. Car réseauter est un incontournable dans le monde de l'entrepreneuriat !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :