Biscuit, Instagramm, Shanty, Entrepreneure
Fanny Dussol

Shanty : « Instagram a boosté mon entreprise ! »

Shanty est la fondatrice de Shanty Biscuits, une société de biscuits aux messages personnalisés. Avec seulement un Bac. en poche et une idée originale, c’est avec Instagram, que la jeune aixoise pâtisse son avenir d’entrepreneure. Témoignage.

1- Shanty, tu es la fondatrice de l’entreprise Shanty Biscuit. Comment t’est venue l’idée de faire des biscuits, un nouveau marché ?

Par hasard ! ( rires ) A un anniversaire, on m’a offert un tampon à biscuit, avec marqué dessus :  » Approuvé par le chef !  » ( rires! ). J’ai donc fait des biscuits et j’ai trouvé ça super cool ! Par contre, je me suis dit que ça aurait été plus sympa de choisir le message sur le biscuit. Je me voyais bien confectionner des biscuits avec des blagues dessus, pour mes potes ! J’ai cherché et vu que ça n’existait pas. C’est comme ça, que j’ai commencé à faire des biscuits dans mon appartement : au début c’était pour m’amuser et puis, j’ai eu de plus en plus de commandes…  L’aventure commençait ! ( rires! )

2- Tu as fait le choix de démarrer ton entreprise et de communiquer sur elle, en utilisant qu’un seul réseau social : Instagram. Pourquoi ce choix ambitieux ?

Oui, il est vrai que quand j’ai commencé Shanty Biscuits, je n’avais pas Instagram. J’avais Facebook. Au bout de 3 ou 4 mois, une blogueuse m’a contacté et m’a dit que mes produits étaient  » instagrammable « , que je devais m’y mettre. Et c’est comme ça que je me suis lancée sur Instagram ! J’ai tenu les deux médias en parallèle, mais c’est vraiment sur Instagram que ça a fonctionné et que la communauté s’est créée. Aujourd’hui, c’est quasiment notre seul canal de communication.

3- Ce choix a donc été payant, puisque la croissance de ton entreprise a croit grâce à ce réseau social. Maintenant que tu es plus établie sur le marché, est-ce que tu restes sur ton choix de n’utiliser qu’Instagram ?

C’est pas vraiment un choix. J’utilise un peu LinkedIn et Facebook aussi mais ça ne marche pas trop ! Il y a moins de répercussion que sur Intagram.

Sur Instagram, c’est 100% moi ! De la prise de photos, à la story,  aux légendes et commentaires. 

Et puis maintenant qu’on a une communauté sur Instagram, c’est beaucoup plus facile de la faire grandir plutôt que d’en créer une autre, à partir de rien, sur un autre média social. Je connais beaucoup de personnes, qualifiées d’ « Instapreneurs », qui ont vraiment bien développé leur communauté sur Insta., porteur de la marque. Surtout à partir du moment où la communauté commence à grandir ! Il faut tout miser dessus, si l’on sent que ça fonctionne.

Et Instagram se prête très bien au jeu ! Quand on a un produit visuel comme nos biscuits, c’est assez facile de développer sa communication. Si je dois comparer avec Twitter, par exemple, je ne pourrai pas faire la même chose. Là avec Instagram, ma communauté suit ma marque, elle me répond, elle regarde mes stories et ce que je fais au quotidien. Elle se prend au jeu.

4 – Donc on peut dire aujourd’hui, que tu es vraiment une Instapreneure, tu as adhéré aux codes. Est-ce que tu t’es immergée dedans, au point de te  » façonner  » en tant qu’Instagrammeuse ?

Je ne dirai pas que je me suis  » façonnée  » comme Instagrammeuse ! Je dirai plutôt qu’on a trouvé notre identité et notre façon de communiquer.

Chez Shanty Biscuits, on n’a pas de stratégie purement définie mais j’essaie souvent de me renouveler et de proposer des choses différentes !

Et puis à force de pratiquer, ça décolle ! Je suis sur Instagram depuis 5 ans, avec un vrai décollage en 2017. Après, c’est surtout le lien que tu crées avec ta communauté, qui fait la différence. Tu sais aussi ce qui plaît et ne plaît pas.

5- Il me semble que tu as participé au salon  » Instapreneurs «  justement. Qu’est-ce que tu en retire de cette expérience ? 

En fait, c’est un salon qui a eu lieu en 2017. Instagram, pour la première fois dans le monde, organisait un salon sur Paris dont le concept était de montrer aux visiteurs, les business qui se créent via le réseau social. Et nous,  businessmen / women, de sortir un peu du virtuel et de rencontrer notre public. Ils ont donc sélectionné 50 entreprises qui se développaient sur Instagram, de tous secteurs. Le but était de montrer ce que nous faisions sur Instagram mais en vrai ! ( rires ! ).

Ce qui nous a été très profitable, puisqu’il y a eut beaucoup de presse avant, pendant et après le salon. On s’est beaucoup fait connaître grâce à ça ! Il y a eu aussi beaucoup d’échanges avec les visiteurs, à qui j’ai raconté mon histoire. C’est là, sur le salon, que je me suis rendue compte que le storytelling était important. A partir de là, j’ai décidé de raconter ma vie et celle de Shanty Biscuit, dans les stories d’Instagram.

6- On retient alors que le storytelling est super important pour se développer ! ( rires ! ). Du coup, si tu avais un conseil à donner aux lectrices, qui comme toi, sont peut-être moins axées sur la communication 2.0, quel serait-il ?

Suivre son instinct : il faut rester soi-même et ne pas forcément se forcer à faire, juste parce que quelqu’un d’autre le fait. Il faut vraiment faire quelque chose qui nous ressemble et avec lequel on est à l’aise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :